Entre Heard Island et l’Australie

Bonjour à tous.

Si vous voulez bien on va profiter d’être sur un bateau russe pour chaque semaine apprendre deux trois mots.

Bonjour / le matin : Dobrayi outra

Bonjour / le midi : Dobrayi dièn

Bonsoir : Dobrayi viètcher

Merci : Pajalousta

Je vous envoie aujourd’hui des nouvelles depuis l’Océan Indien.

En ce moment il fait beau la mer est relativement calme et la température est de + 9°C.

Je suis entre Heard Island et l’Australie. Nous devrions arriver le 19 janvier à Hobart en Tasmanie.

Le bateau avance en ce moment à une vitesse de 14 nœuds. Les nœuds sont l’unité de mesure de la vitesse utilisée dans la marine. Un nœud équivaut à un mile nautique à l’heure. Comme un mile nautique est égal à 1,852 kilomètre on a donc un nœud est égal à 1,852 km/h.

Exemple pour une vitesse de 10 nœuds un bateau avance donc à 18,52 km/h

A vous de me donner la vitesse en km/h quand on avance à 14 nœuds.

Nous voyons que nous sommes vraiment isolés car depuis notre départ nous n’avons pas croisé un seul bateau. Autre phénomène qui m’interpelle depuis deux jours, plus aucun oiseau ne nous suit alors que normalement il y en a toujours autour du bateau. Dans une expédition scientifique comme celle là ce qu’il y a de bien c’est qu’il suffit de trouver le bon scientifique pour avoir la réponse : Au final nous sommes en ce moment dans une zone où l’océan est très peu chargé en fer. Et sans fer le phytoplancton, qui est à la base de la chaîne alimentaire, ne peut pas se développer et perturbe donc tout le reste de cette chaîne alimentaire.

C’est à cause de ce phénomène qu’il n’y pas grand chose à manger pour les oiseaux. Ces derniers préfèrent donc rester dans des zones plus propices.

J’en profite pour vous poster ces photos de Globicephales que j’ai prises il y a 5 jours maintenant.

Toute une bande d’une vingtaine d’individus nous a suivi pendant 3 heures environ.

unknownunknown-1unknown-2

Technique

Côté technique je vais cette semaine vous montrer le poste de pilotage du Treshnikov et ces énormes moteurs.

Le poste de pilotage se situe au dernier étage. De là le capitaine dirige et pilote tout le bateau.

C’est assez impressionnant de voir tous ces écrans de contrôle. Il y en a pour contrôler la hauteur des vagues, d’autres pour prévenir des icebergs, d’autres pour la profondeur, d’autres pour la puissance et le bon fonctionnement des moteurs sans oublier toutes les caméras de surveillance placées un peu partout sur le bateau. Tout est automatisé et il lui suffit juste de pousser une petite manette pour changer de vitesse, ou encore tourner un bouton pour suivre un nouveau cap. C’est comme un Joystick de playstation.

unknown-3unknown-4unknown-5

Tout en bas du bateau cette fois en fond de cale, il y a la salle des machines. Moi qui trouvais le moteur d’Atka assez gros là je suis resté ébahi devant la taille des trois gros moteurs du Treshnikov. Chaque moteur fait 10 mètres de long sur 5 mètres de haut. Ils assurent la propulsion et toute l’alimentation électrique du bateau. Trois équipes de 4 personnes assurent en permanence  l’entretien et le bon fonctionnement de toute cette machinerie.

unknown-6unknown-7unknown-8

Science

Après avoir fait des prélèvement sur terre avec Bianca et en mer grâce à la rosette de Stéphane, aujourd’hui on va partir s’envoler dans les nuages avec Iris et Pascal.

Ces deux scientifiques travaillent sur l’atmosphère. Ils lâchent régulièrement depuis le pont d’envol, situé à l’arrière du bateau, des ballons gonflés à l’hélium. Ces ballons sont équipés de plusieurs petits capteurs qui mesurent la température, la pression et l’humidité. Un petit GPS vient compléter cet équipement pour que l’on puissent suivre notre ballon et connaitre aussi par la même occasion sa vitesse de déplacement verticale mais aussi horizontale. Grâce à ces dernières informations on connait exactement la vitesse et la direction du vent. Ils peuvent monter jusqu’à 20 kilomètres de haut en deux heures. Grâce à eux nos scientifiques peuvent établir toute la structure verticale de l’atmosphère à l’endroit où ils ont été lâché.

Il faut savoir qu’environ 1000 ballons, comme celui ci, sont lâchés chaque jour partout sur la planète. C’est en grande partie grâce à tous ces ballons que nous pouvons avoir nos prévisions météorologiques journalières.

unknown-9

Eléphant de mer du sud

Merci à Camille pour ces précieuses informations.

Male : 4,5 – 6,5 mètres de long pour un poids pouvant atteindre 3700 kilogrammes

Femelle :  2,5 – 4 mètres de long pour un poids entre 400 – 800 kgs

La particularité chez les éléphants de mer c’est la différence de taille entre les mâles qui sont quasiment 4 fois plus gros que les femelles. On reconnait aussi facilement les mâles grâce aux cicatrices qu’ils ont sur le corps. Ces blessures proviennent des combats qu’ils se livrent pour être le mâle dominant. Les éléphants de mer migrent entre 4 et 8 mois par an. Pendant cette migration ils restent en mer et passent plus de 85% du temps sous l’eau. Ils plongent jusqu’à 1500 mètres de profondeur et peuvent rester jusqu’à 1h30 – 2 h sous l’eau sans respirer. Ils mangent des poissons et des calamars.

A la fin de cette migration, les éléphants de mer rejoignent les iles sub-antarctique pour ce reproduire. Ce sont les mâles qui arrivent les premiers. Ils se battent pour avoir une place et pouvoir accueillir les femelles qui elles arrivent une semaine après.

unknown-13unknown-14unknown-15unknown-16unknown-17

Bonne semaine et à bientôt

Advertisements

13 réflexions sur « Entre Heard Island et l’Australie »

  1. Bonjour Ben,

    Nous avons découvert ta dernière publication avec beaucoup de plaisir.
    Nous avons calculé que ton bateau a une vitesse de 26km/h. Nous avons aussi calculé qu’il fallait 100 élèves pour atteindre le poids d’un éléphant de mer mâle. Cela représente tous les élèves de notre école !!!
    A très bientôt pour de nouvelles questions ou de nouveaux commentaires.

    B. Deffradas (pour les CE2 du Puits).

    J'aime

  2. bonjour ben,
    merci pour toutes ces informations ,les photos sont magnifiques et nous apprenons beaucoup de choses, peut être que plus tard, certains d’entre nous partirons en expédition avec toi, car tu nous donnes envie . A bientôt,
    Les élèves de Longchaumois

    J'aime

  3. Bonjour Ben,

    Moi, si j’étais un éléphant de mer femelle, je ne voudrais pas qu’on me choisisse…
    Anissa.

    Je trouve que l’éléphant de mer caché dans les algues a un nez de cochon.
    Ela.

    J'aime

  4. Bonjour Ben
    Nous espérons que tu vas bien. « Pajalousta » pour toutes ces informations et ces belles photos! la cabine de pilotage nous a impressionnés! Nous pensons que le bateau va à 25,928 km/h (nous avons fait 18,52 + 1,852+1,852+1,852+1,852).
    Nous avons vu une photo de phytoplancton et ça nous a fait pensé à des microbes! Bon voyage.
    Nous attendons de tes nouvelles avec impatience!
    Karen et les CE2 du Centre

    J'aime

  5. Bonjour Ben,
    Merci de nous envoyer toutes ces photos. On a tous nos préférences, mais elles sont toutes incroyables !!!
    Tes textes aussi nous précisent beaucoup de choses et on aime beaucoup.
    La taille des moteurs est impressionnante, la taille de notre classe !
    On espère que tu vas bien et que tu vas bien profiter de la Tasmanie (si tu y es toujours…).
    A bientôt Ben !
    Les CE1 CE2 de Prémanon

    J'aime

  6. Bonjour Ben
    Merci pour les photos avec ces magnifiques paysages.
    Je me permets une correction à propos du vocabulaire russe: merci se dit « spaciba » (je transcris depuis l’alphabet cyrillique); « pajalouista » signifie « s’il vous plaît » et non pas « merci ».
    N’empêche, bolchoié spaciba pour tout ce que vous faites!
    SC

    J'aime

  7. Bonjour,
    A notre tour de t’apprendre des mots dans une autre langue!
    En Kosovar :Bonjour : selamalekum, merci : falat comment ça va : cacossi?
    En Portugais : bon dia, merci : obligado comment ça va: como estas?
    Ensar et Daniel

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s